Parcours virtuel de découvertes de plantes à pollens allergisants

Pour visualiser le parcours de découverte de plantes à pollens allergisant, cliquez ici.

Parcourez les différents lieux d’intérêts géolocalisés, directement sur votre smartphone.

Découvrez la qualité de l’air à Chaumont en cliquant ici.

 

Cette action d’information et de sensibilisation s’inscrit dans le cadre du Contrat Local de Santé porté par le Pays de Chaumont. Ce dispositif permet de mieux répondre aux besoins de la population en matière d’accès à la santé.

 

En moyenne, nous respirons 16 fois par minute et consommons 15 000 litres d’air par jour.

La qualité de l’air, cette ressource indispensable, mais longtemps négligée parce qu’incolore, invisible et gratuite, est donc un enjeu majeur. En 2020, la pollution de l’air est la 2ème cause de mortalité en France, après le tabac. D’autre part, en 2015 une Commission d’enquête du Sénat a estimé le coût économique et financier de la pollution de l’air entre 68 et 97 milliards d’euros par an.

 

Quels sont les polluants de l’atmosphère ?

Les polluants, leur nature et leurs sources, ne sont pas les mêmes selon qu’on se trouve dehors, dans l’air extérieur, ou dans un espace confiné. Ainsi les sources de pollution sont nombreuses et variées. Globalement, on peut retenir ces grands secteurs émetteurs : les transports, le résidentiel-tertiaire, l’agriculture, l’industrie et les déchets, la production d’énergie. Chacun de ces secteurs émet différents types de polluants, à impact sur la santé mais également à effet de serre.

13 polluants sont réglementés pour leur impact sur la santé : le dioxyde de soufre (SO2), le dioxyde d’azote (NO2)​, les oxydes d’azote (NOX)​, l’ozone (O3)​, les particules de diamètre<10µm (PM10) et <2,5µm (PM2,5)​, le monoxyde de carbone (CO)​, le benzène (C6H6)​, les métaux Lourd (Plomb, Arsenic, Nickel et Cadmium)​ et les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP).

Les gaz à effet de serre les plus connus sont : la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l’ozone (O3), le protoxyde d’azote (N2O), les Hydrofluorocarbures (HFC), le Perfluorocarbures (PFC) et l’Hexafluorure de soufre (SF6).

 

Qui surveille la qualité de l’air ?

La loi LAURE de 1996 donne à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé. Dans le Grand Est, ATMO Grand Est, association agréée par l’Etat, surveille la qualité de l’air et informe sur les émissions de polluants et de gaz à effet de serre, les consommations et les productions d’énergie des territoires : www.atmo-grandest.eu. Sur son site, vous pourrez en apprendre plus sur l’état de la qualité de l’air et visualiser en direct les mesures aux stations.

 

Un parcours numérique de découverte des plantes à pollens allergisants et des lichens bioindicateurs de la qualité de l’air :

Ce type de parcours a été mis en place sur la commune de Chaumont par l’Agglomération de Chaumont, en partenariat avec ATMO Grand Est. Il est situé sur le parcours santé près du Skate Park de Chaumont, entre les boulevards Gambetta et Voltaire. Il permet d’apprendre à reconnaître les plantes à pollens allergisants et de se faire une idée de l’état de l’air en observant la nature qui nous entoure.

 

Que faire en cas d’allergie aux pollens ?

Les personnes sensibles aux pollens peuvent recourir à Pollin’air, une plateforme numérique participative qui met en relation des sentinelles des pollens et des personnes allergiques, de manière à ce que ces dernières soient informées en temps réel de l’arrivée des pollens allergènes, ou encore consultez les mesures des pollens sur www.atmo-grandest.eu/donnees-pollens.

À savoir : plus un épisode allergique est pris tôt, plus son traitement est efficace !

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×